1 544 629 visites 17 visiteurs

National 2 : Léo Casali "Je n'ai pas lâché les joueurs", découvrez l'interview de notre préparateur physique.

4 mars 2021 - 08:20

La situation liée à la crise sanitaire a obligé le préparateur physique de l’équipe fanion a sans cesse devoir s’adapter. Du coup la relation avec les joueurs a été renforcée. Un mal pour un bien…

Léo Casali : "Je n'ai pas lâché les joueurs"

 

Comment as-tu géré la crise sanitaire ?

 

Il a fallu s’adapter en fonction de l’évolution. Quand nous ne pouvions pas nous entraîner je me suis déplacé chez les joueurs qui habitaient à 1 km à la ronde pour les faire travailler par petit groupe en extérieur. Quand nous avons pu nous entraîner sur Costebelle par groupes de sept joueurs ayant des contrats j’ai opté pour du travail d’aérobie et des ateliers techniques. Il y avait les 2/3 de l’effectif. Nous gardions le contact. C’était un moyen d’évasion.

 

Et par la suite ?     

 

Dans un premier temps nous avions anticipé une reprise début janvier. Et donc nous avons dû revoir notre copie en trouvant un certain rythme de croisière en attendant une officialisation. Nous avons alors misé sur mi-mars et finalement ce fut la bonne option. Dès lors l’idée a été de travailler avec une surcharge progressive tout en se laissant un peu de flexibilité pour être au top le moment venu c’est-à-dire le 13 mars.

 

Qu’est ce qui fut le plus dur ?

 

L’aspect psychologique. C’est pour cela que je n’ai pas lâché les joueurs durant cette période. Certains étaient à la limite de la dépression car leur famille était loin et il n’y avait plus de loisirs (restaurants, sortie, soirées, etc). Il y a eu beaucoup de dialogues individuellement parlant. Du coup aujourd’hui nous sommes plus proches. Il y a une vraie confiance qui s’est instaurée. Les joueurs se livrent davantage et se donnent plus.

 

Commentaires