796 322 visites 14 visiteurs

Retour sur la soirée "NOSTALGIE" et sur la remise du "LABEL BRONZE" de nos féminines

23 janvier 2019 - 14:17

Le foot féminin à la croisée des chemins

Le symbole était magnifique en préambule de la dernière rencontre de N2 entre le Hyères FC et Martigues à Perruc. En effet Alain Girardo avait eu la brillante idée de réunir les joueuses de la première équipe féminine en 1970 pour faire le lien avec la section actuelle qui allait recevoir des mains de Pierre Guibert, le président du district du Var, le label de bronze. Une récompense qui vient magnifier le travail effectué par Yves Boutiere depuis plusieurs saisons car les effectifs ont explosé. Et aujourd’hui ce sont bien neuf équipes de filles à partir de cinq ans aux seniors et dix éducateurs qui foulent les pelouses de la région. « Le Hyères FC a été précurseur en termes de foot féminin en ayant créé une des premières équipes du département en 1970. Ce label récompense la qualité des installations, des éducateurs et l'explosion du nombre de licenciés. A eux de poursuivre dans cette voie » explique Pierre Guibert.

Martine Rojo le témoin

Présente en cette occasion Martine Rojo l'une des pionnières de l’équipe de 1970 évoque cette période où tout restait à faire. « J'avais 15 ans et nous étions parties de rien. Il était difficile de trouver notre place car les regards des observateurs étaient assez moqueurs. C'était les premiers pas du foot féminin et nombreux sont ceux qui pensaient que notre place n'était pas sur un terrain de football. Cela faisait longtemps que nous voulions nous retrouver. C'est chose faîte grâce à mon cousin Alain Girardo. Nous avons passé une soirée formidable avec beaucoup d'émotions car les souvenirs sont revenus. Il faut reconnaître que le foot féminin d'aujourd'hui est attractif et d'ailleurs je le préfère au foot masculin » explique t-elle. Le Hyères FC a su réunir les époques pour mieux se passer le témoin. Le label d'aujourd'hui est quelque part né en 1970. Et le meilleur est sans doute à venir…

 

 

Commentaires