613 554 visites 11 visiteurs

National 2 : Le Hyères remporte le derby de la "métropole" face à Toulon (3-2).

2 décembre 2018 - 11:24

Au stade Bon Rencontre Hyères bat Toulon 3-2 (1-1), arbitre M. Souifi

Buts : Ech-Chergui (31e), Michel (86e) pour Toulon ; Rosset (21e), Pottier (60e), Brun (67e) pour Hyères

Toulon : Viviani, Fall, Atlan (Michel 73e), Ouasfane, Sahnoune, Bayo (Medoukali 74e), Ech-Chergui, Guilavogui, Goncalves, Pinheiro, Zouaoui

Hyères FC : Scolan, Dijoux, Rosset (Daniel 76e), Aléo, Decugis, Blanc, Zerfaoui, Manas (Gbizie 87e), Brun, Pottier, Gomis (Gainnet 61e)

Avertissements : Zouaoui (16e), Sahnoune (64e), Guilavogui (75e) à Toulon ; Zerfaoui (65e) à Hyères

Expulsion : M. Blanc (70e) à Hyères



Le Hyères FC rafle le derby à Toulon. 

Le Hyères FC a réalisé une prestation XXL samedi soir à Bon Rencontre en dominant logiquement le Sporting Club de Toulon favori pour l'accession (3-2). Les hommes de Compan ont maîtrisé leur sujet tactiquement et techniquement. Une défense bien en place avec un axe Blanc-Decugis-Aléo souverain et des sorties de balles propres pour placer des contres incisifs. Ainsi Brun s'échappe d'entrée par deux fois sur des attaques rapides rondement menés (3e, 5e). Toulon n'est pas dangereux et c'est Rosset d'un centre-tir terminant lucarne opposée qui ouvre le score logiquement mais avec un peu de réussite (21e). Dans les buts Scolan n'a pas grand chose à faire mais Toulon impuissant dans le jeu égalise sur un corner 1-1 (31e).

Poteaux rentrants !

A la reprise les coéquipiers de Decugis poursuivent leur domination. Après un bon décalage de Farah Gomis, Pottier de 25 mètres plein axe adresse une frappe sèche à ras de terre qui touche les deux poteaux avant de rentrer 1-2 (60e). Peu après Manas s'échappe côté gauche et trouve Brun qui dans un angle fermé triple la mise d'un tir croisé du gauche chirurgical encore poteau rentrant 1-3 (67e). Le coup parfait jusqu'à l'expulsion sévère de Mickael Blanc (70e). Alors Toulon pousse mais Scolan réalise un miracle sur une tête à bout portant (71e). Avant de s'incliner sur un nouveau corner au plus fort du pressing toulonnais (86e). Les dernières minutes sont longues mais le HFC tient le choc pour valider un exploit. Idéal avant Grenoble mais ce sera sans un Mickael Blanc excellent dans le derby. Le seul point noir d'une soirée fondatrice.

Commentaires